après réparation de la coiffe des rotateurs

REEDUCATION APRES  REPARATION DE LA COIFFE DES ROTATEURS

La rééducation de l'épaule opérée est une partie capitale de la restauration de la fonction de votre épaule. Elle doit suivre des étapes bien codifiées afin de vous amener le plus rapidement possible vers la guérison, tout en respectant les délais de cicatrisation. Elle se déroule en 3 étapes successives :

  • pendant l'immobilisation post-opératoire
  • de l'ablation de l'immobilisation post-opératoire à la cicatrisation tendineuse
  • après cicatrisation tendineuse

L'objectif principal de la rééducation post-opératoire sera de récupérer les mouvements complets de votre épaule opérée, tout en préservant la cicatrisation tendineuse.

 

PENDANT L'IMMOBILISATION POST-OPERATOIRE

L'immobilisation post-opératoire peut s'effectuer de différentes manières, en fonction des tendons réparés : gilet coude au corps ou coussin d'abduction (cf chapitre réparation de la coiffe des rotateurs)Le coussin d'abduction sera maintenu en continu durant les 3 premières semaines post-opératoires puis son ablation sera autorisée pour la toilette et l'habillage les 3 semaines suivantes. Le gilet coude au corps pourra être ôter pour la toilette et l'habillage dès le lendemain de l'intervention (sans mobiliser le bras opéré).

Durant cette phase d'immobilisation, les objectifs seront de limiter au maximum l'installation d'une raideur post-opératoire (complication la plus fréquente), d'éviter la sidération musculaire et de lutter contre la douleur. Pour cela vous effectuerez à domicile un exercice simple d'auto-mobilisation de l'épaule jusqu'à l'ablation de l'immobilisation post-opératoire (lors de la première consultation chirurgicale post-opératoire). Cet exercice vous sera appris lors de votre séjour à la clinique par notre équipe de kinésithérapeutes spécialisés ou en cabinet de kinésithérapie spécialisé le lendemain de l'intervention, en cas de chirurgie ambulatoire. 

Des séances de kinésithérapie peuvent être réalisées en parallèle en cabinet de kinésithérapie, afin de vous accompagner dans cette phase souvent douloureuse mais capitale pour le résultat de l'intervention. Les objectifs seront les suivants :

L’ensemble des séances de rééducation doivent s’effectuer avec l’attelle en place, sans mobilisation de l'épaule opérée par le kinésithérapeute. Seuls les cabinets de kinésithérapie ayant validé la formation spécifique dispensée par le Centre Epaule Main de Besançon peuvent accueillir les patients durant cette période d'immobilisation. Dans les autres cas, le patient démarrera les séances de rééducation après l'ablation de l'attelle.

Liste des cabinets de kinésithérapie agréés pour la chirurgie de l'épaule en ambulatoire : LISTE DES CABINETS DE KINESITHERAPIE AGREES

Dans certains cas, le bras peut être immobilisé de façon stricte dans l'attelle pendant 4 semaines (pour favoriser la cicatrisation) et la kinésithérapie sera alors débutée à l'ablation de l'attelle.

Protocole d'auto-mobilisation de l'épaule :

5 mouvements, 2 fois par jour, doivent être effectués, de préférence avant 16H pour limiter les douleurs nocturnes. Les douleurs vont diminuer au fur et à mesure de la récupération des amplitudes articulaires : plus l’épaule sera souple moins elle sera douloureuse. Vous devez être convaincu du bien fondé de ces exercices et en maîtriser parfaitement la réalisation. Si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à recontacter votre chirurgien ou notre équipe de kinésithérapeutes spécialisés car la non réalisation ou la mauvaise réalisation des exercices aboutit à l'échec du traitement (raideur, rupture des tendons réparés...). Le traitement antalgique qui vous a été prescrit après votre intervention doit être pris avant la réalisation des exercices pour en limiter l'intensité douloureuse (en cas de nécessité). Une poche de glace peut être posée sur l'épaule opérée après la réalisation des exercices en cas de douleurs.

  • Un premier exercice vous est enseigné dès le lendemain de l'intervention, à réaliser durant les 3 premières semaines d'immobilisation :
    Allongé à plat dos, le patient détache le bras de l’attelle avec la main libre, tout en laissant l'attelle en place. Puis le patient entrecroise ses mains, coudes fléchis. Ensuite, les deux mains montent ensemble sur la tête, toujours coudes fléchis. Tenir la position 5 secondes sur la tête, puis les mains redescendent sur l'attelle. Quand les 5 répétitions ont été effectuées, le bras est repositionné sur le coussin ou dans le gilet.

Vidéo de l'exercice, avec coussin d'abduction : https://youtu.be/0bYjTT6bLyc

Vidéo de l'exercice, avec gilet coude au corps : https://youtu.be/d8E07OBWkiQ

  • Puis un deuxième exercice vous est enseigné à 3 semaines post-opératoire, à réaliser durant les 3 dernières semaines d'immobilisation :
    En position assise, les deux mains montent ensemble sur la tête, coudes fléchis, comme dans le premier exercice. Puis une fois sur la tête (position de repos), les 2 mains ensemble tirent vers le haut et vers l’arrièreTenir la position 5 secondes puis les 2 mains reviennent sur la tête, à la position de repos. Quand les 5 montées ont été effectuées, les 2 bras redescendent ensemble, mains croisées et le bras est repositionné sur le coussin ou dans le gilet.

Vidéo de l'exercice, avec coussin d'abduction : https://youtu.be/ZEhzfELU5J8

Vidéo de l'exercice, avec gilet coude au corps : https://youtu.be/v5U_7_QZRB4

 

DE 6 SEMAINES A 3 MOIS POST-OPERATOIRES

Les objectifs seront de récupérer progressivement les amplitudes articulaires de l'épaule opérée, d'effectuer un travail de réveil musculaire progressif et de lutter contre la douleur. Pour cela, vous démarrerez les séances de rééducation chez le kinésithérapeute de votre choix, avec l'ordonnance qui vous sera remise lors de la première consultation chirurgicale post-opératoire. Lors de la première séance de rééducation, vous devrez lui fournir cette ordonnance ainsi que votre compte-rendu opératoire afin qu'il ait toutes les informations à sa disposition pour rééduquer au mieux votre épaule. En cas d'épaule fortement enraidie lors de l'ablation de l'attelle, une rééducation en balnéothérapie est conseillée.

La mobilisation du bras opéré est autorisée dès l'ablation de l'immobilisation pour les gestes de la vie quotidienne. Vous ne devez absolument pas forcer avec votre bras opéré jusqu'à cicatrisation tendineuse complète.

Le deuxième exercice d'auto-mobilisation de l'épaule doit être continué au même rythme de 2 fois 5 mouvements tous les jours (même les jours où vous allez chez le kinésithérapeute).

Protocole de rééducation à cette phase

  • Antalgie : cryothérapie, physiothérapie, massages décontracturants péri-scapulaires et cervicales, crochetage, ventouses, points triggers  (vidéos chapitre précédent)
  • Récupération des amplitudes articulaires passives et actives (sauf la rotation interne main dans le dos) :
  • Correction et surveillance de la réalisation des exercices d’autorééducation

Aucun travail contre résistance n’est autorisé à cette phase

Vidéos d'exercices de mobilisation active aidée :
Bâton en position couchée (élévation antérieure) : https://youtu.be/gsLtSC3hnuU
Bâton en position debout (élévation antérieure) : https://youtu.be/DwQMzzihpk8

Rotation externe bâton : https://youtu.be/xjMdxfNtq90
Ballon sur table : https://youtu.be/rxnqmxasGK8
Roulette sur mur : https://youtu.be/_QR4Mj2zDL4 et https://youtu.be/e7nL76WiJGs
L'araignée : https://youtu.be/c05INCGCoe4 et https://youtu.be/w-CPEdzB13k

 

DE 3 MOIS A 6 MOIS POST-OPERATOIRES

Les objectifs seront de récupérer intégralement les amplitudes articulaires de l'épaule opérée, de continuer le travail de réveil musculaire progressif et de lutter contre la douleur.

La mobilisation du bras opéré est autorisée pour les actes de la vie quotidienne, en fonction des douleurs ressenties, sans porter de charges lourdes ni forcer avec le bras opéré.

Le deuxième exercice d'auto-mobilisation de l'épaule doit être continué au même rythme de 2 fois 5 mouvements tous les jours (même les jours où vous allez chez le kinésithérapeute), tant que l'épaule n'a pas retrouvé une souplesse parfaite.

La reprise des activités sportives est autorisée pour tous les sports ne nécessitant pas d'efforts avec le bras opéré.
La reprise professionnelle est possible pour les travailleurs administratifs ou manuels légers, à condition de respecter les restrictions suivantes : pas de port de charges supérieures à 5 kgs et pas de travaux bras au dessus du niveau de la tête.

Protocole de rééducation à cette phase

  • Antalgie : cryothérapie, physiothérapie, massages décontracturants péri-scapulaires et cervicales, crochetage, ventouses, points triggers
  • Finalisation de la récupération des amplitudes articulaires passives et actives y compris la rotation interne main dans le dos :
    • Pendulaire (vidéo chapitre précédent)
    • Mobilisation activo-passive des articulations sus et sous-jascentes (coude, poignet, main, cervicales)  (vidéos chapitre précédent)
    • Mobilisation passive des articulations de la ceinture scapulaire : gléno-humérale, scapulo-thoracique et acromio-claviculaire  (vidéos chapitre précédent)
    • Mobilisation active aidée : poulie, roulette, bâton, ballon de Klein (sur table)  (vidéos chapitre précédent)
    • Balnéothérapie si possible
  • Correction et surveillance de la réalisation des exercices d’autorééducation
    • Anté-élévation mains jointes au dessus de la tête (deuxième exercice d'automobilisation de l'épaule) (vidéo chapitre précédent)
    • Rotation externe coude au corps (vidéo chapitre précédent)
    • Rotation interne main dans le dos à démarrer   Vidéos : https://youtu.be/pt4JscQV9YI et https://youtu.be/nAwPqKnwwJ0

Aucun travail contre résistance n’est autorisé à cette phase.
A partir du moment où les amplitudes articulaires sont symétriques au côté controlatéral, la rééducation peut être arrêtée. L’objectif est de récupérer des amplitudes articulaires normales tout en protégeant la suture tendineuse jusqu'à 6 mois post-opératoire. L'objectif n'est pas de la renforcer !

 

APRES CICATRISATION TENDINEUSE : DE 6 MOIS A 1 AN POST-OPERATOIRE

Après vérification par votre chirurgien de la parfaite cicatrisation du ou des tendons réparés, vous pourrez reprendre l'intégralité de vos activités personnelles, professionnelles et sportives, sans restrictions. La reprise doit s'effectuer progressivement pour ne pas développer de tendinites de remise en charge.

La kinésithérapie peut-être continuée si votre kinésithérapeute estime que votre épaule a besoin d'un renforcement musculaire spécifique ou d'une réathlétisation particulière. La force et la résistance à l'effort dans les tendons de votre coiffe vont s'améliorer progressivement pour atteindre le résultat définitif aux alentours des 1 an post-opératoire.

Protocole de rééducation à cette phase

Vidéos de gainage statique et dynamique :
Medecine ball couché excentrique : https://youtu.be/YPQIBxuuMTc 
Plyométrie trampoline : https://youtu.be/R83T-ynaBP4
Proprioception : 5 exercices de difficultés croissantes vous sont expliqués. En cas de douleur lors d'un exercice, ne passez pas à l'exercice suivant (réessayez quelques jours plus tard l'enchaînement) https://youtu.be/KLHks6J-Cfk

Proprioception medecine ball : https://youtu.be/AfXy_oPB7Fw